Archive for ‘Dating’

janvier 4, 2012

Qui fréquente les sites de rencontres en ligne? 3e partie

par meriza joly

Nous voici maintenant arrivé à la 3ième et dernière partie la série Rencontres en ligne. La 1ière parlait du phénomène des rencontres en ligne. La 2ième, de la façon dont les gens se présentent pour plaire et la 3ième et dernière porte sur l’étiquette des rencontres en ligne mais aussi des règles élémentaires de prudence à adopter.

*Étiquette*Bonnes manières*Règles d’Or*

En cherchant un peu on trouve rapidement une panoplie de conseils et façons de faire lorsqu’on cherche à rencontrer l’amour sur le Web. Selon votre personnalité,  vous serez  à l’aise avec certains conseils et pas avec d’autres. Prenez ce qui vous convient et laissez tomber le reste.

Voici un recueil de bons conseils que j’ai trouvé agrémenté de petits extra de mon cru. Bonne lecture!

A) Messieurs, lorsque vous abordez une femme sur le web, évitez à tout prix les: «Tu veux chatter?» ou «T’es ben belle!» sans rien d’autres. Quand on ne connaît pas une personne, se faire aborder de la sorte ne donne pas de matière pour commencer une conversation. Si vous êtes assez courageux pour aborder la femme, lisez sa fiche de présentation, personnalisez votre première approche, allez-y avec «Tu fais de la voile?», «J’ai lu sur ta fiche que…» suivi d’une petite anecdote et d’une invitation à venir voir votre fiche et à vous revenir. N’oubliez pas que les femmes se font aborder énormément sur la toile, vous devez vous démarquer du lot en rendant l’échange facile et convivial.

 A sollicite B et B n’est pas intéressé: 2 choix s’offrent à vous:

1. Vous n’êtes pas intéressé alors pourquoi écrire et donner une réponse négative? Pas de réponse = une réponse

2. Vous n’êtes pas intéressé mais vous répondez. Inutile d’inventer des histoires qui n’en finissent plus ou d’être rude. Un merci mais vous habitez trop loin,  j’ai déjà commencé à correspondre avec quelqu’un, je les aime plus bedonnant, etc. est acceptable.

Comment composer avec un refus?

On ne peut pas plaire à tout le monde. Un refus est un refus pas un rejet de votre personne. Retourner un message  de bêtises  ne donnera pas une bonne image de vous et ce n’est pas très mature non plus. Gardez la tête haute, le cœur léger et continuez  à chercher.

Dans le monde virtuel, c’est ok de clavarder avec plus d’une personne à la fois. Échanger sur le net ne vous oblige à rien et il est fréquent qu’après quelques échanges intéressants, la correspondance s’arrête. Lorsque l’échange est demeuré virtuel, on ne doit pas s’offusquer si tout arrête d’un coup. Par-contre, si vous sortez du virtuel et rencontrez la personne une fois ou deux et que ça ne clic pas, la moindre des courtoisies est d’envoyer un petit message mentionnant qu’après cette rencontre, vous réalisez que vos buts sont trop différents et que vous préférez arrêter là, bonne chance  dans vos recherches, etc.  Si vous vous êtes rencontré plus de trois fois, il serait peut-être plus chic d’annoncer votre intention de cesser les fréquentations en personne.

Si la rencontre ne provoque pas d’étincelles ou ne se déroule pas à votre goût, restez discret, n’allez surtout pas vous plaindre sur le forum du site de rencontre en nommant le nom de la personne!  En  criant haut et fort votre déception, vous éloignez peut-être un partenaire intéressant et surtout vous ne donnez pas une image de vous très reluisante. À moins d’avoir vécu un épisode de violence, soyez bon joueur et continuez votre recherche le cœur léger et souriez!

Ça y est, vous avez un rendez-vous! Chouette!

Mesdames: Il est important pour les femmes d’avoir certaines informations sur la personne que vous allez rencontrer. Soyez prudente, informez une connaissance de ce rendez-vous: endroit, heure, nom du prospect réel et virtuel, courriel, numéro de cellulaire, où il travaille, bref, le plus d’information possible pour le retracer. Demandez à votre ami-e de vous appeler au milieu de cette rencontre et convenez d’un code pour dire que tout est ok. Appelez-là aussi lorsque le rendez-vous sera terminé. N’oubliez pas d’avoir des condoms sur vous au cas où la passion vous gagnerait. Habillez vous de bon goût en évitant peut-être les décolletés trop profonds. Certains hommes pourraient avoir beaucoup de difficulté à avoir un discours cohérent face à votre beauté toute offerte ou au pire, on ne sait jamais, s’il ne vous plaît pas vous n’aurez peut-être pas envie qu’il souffre d’incapacité à contrôler son regard.

Messieurs: Vous attendiez ce moment avec impatience alors vous voulez mettre les chances de votre côté.  Soyez ponctuel, galant et propre. Il est préférable de passer sous la douche afin d’être à votre meilleur lors de cette rencontre. La première impression est importante. Comme je le mentionnais dans mon article #2, les gens passent en moyenne 12 heures par semaine sur les sites de rencontre, ne bâclez surtout pas ce moment important. N’oubliez d’amener des condoms, vous ne voudriez pas être pris au dépourvu.

***

Lors d’une première rencontre, abstenez vous de transformer une rencontre légère en interrogatoire  policier, restez cool, relax. Évitez de parler de vos ex, de politique, de vos innombrables possessions matérielles, de pension alimentaire, de vos mésaventures fâcheuses avec les autres pas fins ou pas fines de ce monde. Parlez moins, écoutez plus et souriez davantage!

Soyez attentifs, si vous avez tendance à boire plus vite quand vous êtes nerveux ou stressé, vous ne voudriez pas être déplacé, dire des conneries ou devenir trop envahissant. Si la chimie vous emporte tous les deux et que vous passez la nuit ensemble, assurez vous d’utiliser les condoms que vous avez bien sûr, toujours en réserve avec vous. Respirez, soyez zen et souriez!

***

Oui! c’est la bonne personne et vous décidez de vous donner une chance. Toutes mes félicitations!

Quoi faire avec sa fiche?

Vous garder disponible sur un site de rencontre n’est pas une bonne idée. Vous voulez mettre les chances de votre côté et fermer la porte à la tentation. Vous ne voulez pas l’effacer complètement? Indiquez clairement que vous avez commencé à fréquenter une personne extraordinaire et que vous vous concentrez sur votre projet amoureux. Discutez avec votre nouveau partenaire de ce sujet et essayez d’arriver à une attente qui vous satisfasse tout les deux. Les débuts de couples sont un moment très exaltant  et il ne faut pas hésiter à mettre ses limites quand il le faut.

Être sur un site de rencontre en ligne est assez particulier. Il est facile de mettre des belles photos de soi, d’écrire une bonne fiche et d’avoir beaucoup de messages. Toute l’attention reçue  peut «provoquer de la dépendance». Si vous êtes en ligne depuis quelques années et que vous avez l’impression de tourner en rond et de ne jamais rencontrer la bonne personne peut-être qu’une petite mise au point amoureuse serait indiquée. N’hésitez pas à consulter.

Il y aurait encore beaucoup de choses à dire et je reviendrai sur le sujet par-ci, par-là. Soyez à l’aise de poser des questions, donner vos commentaires ou me faire des suggestions.

À bientôt,

Mériza

Publicités
Étiquettes : ,
décembre 29, 2011

Qui fréquente les sites de rencontres en ligne? 2e partie

par meriza joly

C’est en 1995 que le premier site de rencontre en ligne a vu le jour. Bien que l’arrivée des sites a été accueillie avec un certain scepticisme,  il existe maintenant des centaines de sites de rencontre et ces derniers ciblent des clientèles  spécifiques: rencontre entre sportifs; rencontres pour les amateurs de plein air; pour les gays; les professionnels; les 50 ans et plus. Il y en a pour tout les goûts et pour toutes les catégories de personnes.

Un tel rassemblent de personnes ne passent pas inaperçus pour les chercheurs et anthropologues.  Mis à part le Qui? Quand? Comment ? Où? Combien? avec Qui?, les chercheurs tentent de comprendre les motivations des gens et jusqu’à quel point leur présentation reflète la vérité.  Si auparavant on ne considérait pas les rencontres en ligne comme du réel, les rencontres qui commencent dans le virtuel font maintenant vraiment partie de la vraie vie et ce phénomène ira en augmentant. Entre 2007 et 2009, aux États-Unis, 21% des couples hétéros et 61% des couples de même sexe se sont rencontrés en ligne. Sur une plus grande échelle, on dit que maintenant, 1/9 couples s’est formé par le biais de l’Internet. Avis aux intéressés…..

Pai-Lu Wu du  Cheng Shiu University et Wen-Bin Chiou du National Sun Yat-Sen University de Taiwan ont découvert que plus le nombre de prospect est élevé lorsque les gens font une recherche sur les sites de rencontres, moins ils font attention au choix de partenaires.  Selon Chiou, un nombre élevé de prospect possible est une lame à deux tranchants. Les gens veulent une plus grande quantité de choix parmi lesquels choisir mais devant ce nombre, ils deviennent sur stimulés et ils ne voient plus le meilleur choix de partenaire.

Selon une autre recherche publiée en 2008 dans le Journal of Interactive Marketing, les membres des sites de rencontre vont passer en moyenne 12 heures de présence sur les sites par semaine à visualiser des fiches, envoyer des demandes de contacts, etc. pour avoir moins de 2 heures de rencontres en réel. Beaucoup de temps est utilisé à la recherche de partenaire versus l’évaluation des partenaires rencontrés. Lorsqu’ils font une rencontre, la personne est évaluée superficiellement au détriment d’une évaluation où la réussite dans la formation d’un couple serait réellement estimée. Aussi, lorsque les possibilités de contacts sont élevées, les chercheurs d’amour ont tendance à augmenter leurs attentes de manières irréalistes et de ce fait, rechercher Monsieur ou Madame Parfaite, un-e partenaire qui n’existe que dans leur imagination.

Vérité ou mensonge?

Selon l’approche systémique en sexothérapie, une des variables qu’on observe est ce qu’on nomme le soi de vitrine. Le soi de vitrine c’est ce qu’on veut bien montrer aux autres. Il est entendu que selon les circonstances, stratégiquement parlant, on fera voir aux certains aspects plus beaux de notre personne et on en cachera d’autres . Les rencontres sur Internet sont semblable et compte tenu du fait que la compétition en ligne est très  forte, les gens cherchent à se démarquer positivement.

Selon l’étude de Leah Lucid dans le Wesleyan Journal of Psychology:  Representing the Self in Online Dating, les mensonges sont pour la plupart bénins et ils sont souvent fait pour éviter les contraintes des moteurs de recherche.

81% des gens mentent sur leur grandeur, leur poids et/ou leur âge. Les mensonges ne sont pas trop gros car les gens souhaitent se rencontrer éventuellement. Ces mensonges sont en quelques sortes, une forme d’embellissement de la vérité. On créera un profil où il est question d’une activité ou d’un sport qu’on pratique pour vrai déjà, d’un sport ou d’une activé pratiquée auparavant qu’on voudrait reprendre ou même une activité qu’on aimerait commencer. J’ai même lu qu’une personne aurait indiqué 15kg en moins et que ce mensonge lui aurait permis de se motiver à le perdre.  Bien que plusieurs souhaiteraient que les gens décrivent leur «vraie-soi», ils vont se décrire eux-même en «soi-idéal».

Toutefois, lorsque le mensonge est trop gros, ça ne passe pas bien. Les déceptions les plus grandes proviennent des fausses photos, des gens mariés qui ne l’avaient pas mentionnés;  des gens qui se font passer pour une personne de l’autre sexe.  L’anonymat des sites de rencontre permet aussi à certains individus aux intentions malicieuses de se jouer des gens. Un minimum de prudence est toujours à conseiller. Lorsque vous êtes embêté devant des échanges sur le Net, ne gardez pas vos questionnements secrets, de nombreuses personnes se font arnaquer financièrement. Restez vigilants lorsqu’il est question d’envoyer de l’argent ou des informations bancaires. La solitude et le besoin d’amour humains est parfois exploité par des individus sans scrupule. Si vous êtes trop mal à l’aise de parler à votre famille ou à vos amis,  n’hésitez pas à consulter.

Plus le temps avance et plus les rencontres en  ligne deviendront la norme.  Le prochain volet sur les rencontres en ligne portera sur la Netiquette, les bonnes manières à adopter en ligne.  À bientôt!

Mériza

PS Vos commentaires, questions et suggestions sont bienvenus.

Étiquettes :
décembre 29, 2011

Qui fréquente les sites de rencontres en ligne? 1ière partie

par meriza joly

Cet article est le début d’une série sur les rencontres en ligne. Il y aura environ 4 articles en tout et ils devraient être tous accessibles avant l’année 2012. Bonne lecture!

Plus ça va, plus on connaît tous un couple qui s’est rencontré sur Internet. Quand le film Thomas est amoureux est sorti en 2000, les rencontres par Internet étaient encore marginales,   11 ans plus tard, le phénomène des réseaux sociaux favorisent encore plus cette façon de rechercher et de rencontrer l’amour.

Qui sont les gens qui s’abonnent aux sites de rencontre? Tout le monde?

Pour faire cette une étude,  Kim et Al [i] ont sondées  3 345 personnes: 47.5% étaient des hommes et 52.5% des femmes et l’âge  médian était de 48 ans. Voici ce qu’ils ont trouvé:

Premièrement, ce sont les gens sociables qui utilisent les sites de rencontres. Pour ces derniers, les sites de rencontres sont un moyen supplémentaire pour rencontrer l’amour (ou autre). Cette observation dément l’image populaire qu’on peut se faire des gens qui fréquentent ces sites comme des personnes anxieuses et esseulées.

Deuxièmement, les personnes qui ont une bonne estime de soi[ii]ET qui considèrent les relations romantiques comme une partie importante de leur vie fréquentent les sites de rencontre.

Troisièmement, les gens qui ont une faible estime de soi et QUI NE ne considèrent pas les relations romantiques comme une partie importante de leur vie fréquentent les sites de rencontre.

Finalement, les gens moins présents sur ces sites sont ceux qui ont une faible estime de soi ET qui considèrent les relations romantiques comme une partie importante de leur vie.

Surpris? L’hypothèse avancée par les chercheurs est la suivante : les gens ayant une plus faible estime de soi vont être davantage anxieux à l’idée de se faire connaître par une multitude d’inconnus. Ils ne veulent pas que les autres ne reconnaissent cette faible estime de soi ni risquer que cette information ne soit étalée sur la place publique. Le domaine des relations amoureuses étant lié au sentiment de valeur personnelle, les gens possédant une faible estime de soi en auraient plus à perdre lors des rencontres infructueuses sur le Net. Selon les chercheurs, ils adopteraient une stratégie d’évitement qui expliquerait leur plus faible présence sur les sites de rencontres en ligne.


[i] Kim, M., Kwon, K-N & Lee, M. (2009). Psychological Characteristics of Internet Dating Service Users: The Effect of Self-Esteem, Involvement, and Sociability on the Use of Internet Dating Services. CyberPsychology & Behavior, 12(4). DOI: 10.1089=cpb.2008.0296.

[ii] L’estime de soi est une attitude intérieure qui consiste à se dire qu’on a de la valeur, qu’on est unique et important. C’est se connaître et s’aimer comme on est avec ses qualités et ses limites. C’est s’apprécier et s’accepter comme on est. Sources : C.A.P. Santé Outaouais.

%d blogueurs aiment cette page :