Êtes-vous vraiment obsédé?

par meriza joly

La différence de désir

Dans un couple, il arrive que les deux partenaires n’aient pas envie de faire l’amour à la  même fréquence. Si l’un aimerait ça une fois par jour, l’autre partenaire aimerait mieux une fois par semaine.  Quand l’écart est encore plus grand entre les deux partenaires, des mots tels que jamais, toujours, obsédé, etc commencent à se faire entendre. Pour Helen Singer Kaplan* (1995)  le désir sexuel se situe sur un continuum.  De l’hypersexualité à l’aversion sexuelle, elle nous donne une  idée quant aux différentes intensités de désirs possible chez une personne.

Le continuum du désir comporte 6 niveaux:

1. Le désir sexuel hyperactif

2. Le désir sexuel normal élevé

3. Le désir sexuel normal bas

4. Le désir sexuel hypoactif léger

5. Le désir sexuel hypoactif sévère

6. L’aversion sexuelle, la phobie sexuelle

Dans cet article, je mettrai en perspective 3 niveaux de désirs: l’hypersexualité, les désirs sexuels normaux-élevés et le désir sexuel hypoactif.

Premièrement, Kaplan décrit l’hypersexualité comme «un dérèglement ou un manque de contrôle sur la motivation sexuelle». Les hyperactifs sexuels ont des rapports sexuels fréquemment, ils ont souvent plusieurs orgasmes par jour. Ils ont des fantaisies, des pensées sexuelles au point où elles peuvent interférer avec leur fonctionnement au travail ou dans leurs relations. Ils répondent à un vaste éventail de stimuli et de partenaires. Cette envie pressante de sexualité peut se faire sentir à tout moment et même en l’absence de partenaire ou de stimulus extérieur. Les personnes aux prises avec un désordre d’hyperactivité sexuelle considèrent le sexe comme extrêmement plaisant et l’activité sexuelle procure en soi une amélioration des humeurs. La présence de leur envie est si forte qu’ils chercheront à l’assouvir. Dû à leur incapacité de contrôle et dû au besoin impératif d’épancher leur soif inextinguible, ils trouveront l’assouvissement de leur hyper désir sans qu’aucune autre activité inhérente à la vie en société ne puisse avoir une quelconque importance, c’est-à-dire au détriment de leur travail, de leur famille et de leur santé. Lorsqu’ils tentent d’arrêter leur comportement, ils deviennent tendus, anxieux et dysphoriques. Ils retournent alors à leur recherche active de partenaires sexuels. Après une activité sexuelle, les hypersexuels peuvent souvent en redemander à leur partenaire ce qui peut devenir, à la longue, problématique dans le couple.

Les désirs sexuels élevés-normaux: La personne expérimente des désirs et des fantaisies sexuelles spontanées. Elle manifeste un comportement sexuel proactif en initiant les relations sexuelles. La fréquence des relations sexuelles est élevée.Les besoins sexuels sont intenses et spontanés. Les hommes et les femmes qui n’ont pas de conflit sexuel manipulent instinctivement les stimuli psychosexuels afin d’actualiser une rencontre érotique. Une personne tend à accentuer les aspects positifs chez l’autre, à l’idéaliser lorsqu’il se trouve face à la bonne personne, au bon endroit et au bon moment. Parallèlement, il tait les stimuli qui tenteraient d’amoindrir ou de tuer son désir.L’amoureuse se prépare en anticipant sa rencontre avec plaisir et elle fantasme sur les joies érotiques qui en découleront.
Les individus aux prises avec un désordre hyposexuel auraient tendance à mettre l’emphase sur les aspects négatifs d’une rencontre érotique. À moins d’un désordre neurochimique clinique, on retrouve chez les hyposexuels une pratique qui consiste à ne voir que les aspects négatifs chez l’autre ce qui contribue à empêcher une vision excitante et invitante de l’autre. La rencontre érotique est alors perçue comme un désavantage, une menace au bien-être. Cette vision psychosomatique tient pour fait que les mécanismes du désir sexuel sont sensibles tant aux facteurs biologiques qu’aux stresseurs psychologiques.
La différence entre les individus vivant de l’hypersexualité ou des désirs sexuels élevés se trouve dans le contrôle de leur pulsion. Les gens qui ont des désirs sexuels élevés ont une attitude proactive face à la recherche de plaisir sexuels. Ils ont des activités sexuelles similaires aux hypersexuels en terme de fréquence, de quantité, de difficulté à se concentrer dans leur activités lors des montée de désir mais aussi en terme de frustration lorsqu’ils ne trouvent pas d’exutoire à leur désir. Toutefois, ils sont en mesure de faire la différence lorsque l’activité sexuelle est inappropriée ou serait à leur désavantage. La plus importante des distinctions entre l’hypersexuelle et la personne chez qui la sexualité occupe une place de choix est que cette dernière ne vit pas de détresse par-rapport à sa condition et son conjoint non plus. L’intense vie sexuelle dont ils sont porteurs tend à être une source d’enrichissement à leur vie de couple et à leur vie amoureuse.

Avis aux couples: Si vous êtes dans une relation et que vous êtes déçu-e de la fréquence de vos relations sexuelles, ne vous découragez pas. Plusieurs facteurs influencent le désir sexuel chez une personne et dans un couple. Avant d’abandonner le navire, sachez que cette situation se traite en sexologie. Peut-être pourriez-vous aborder l’idée d’aller consulter avec votre partenaire? Une sexologue peut vous guider et vous aider à discuter de sujets  intimes ensemble. Trop souvent lorsque le couple parle de ces sujets plus délicats, les deux se retrouvent sur la défensive et n’arrivent pas à s’exprimer totalement. Une autre tendance chez les couples est d’espérer que la situation s’améliore d’elle-même. Malheureusement, ça ne fonctionne pas toujours…

*Kaplan, Helen S. The sexual desire disorders. New-York, 1995, 332 p.

Publicités
Étiquettes : ,

2 commentaires to “Êtes-vous vraiment obsédé?”

  1. Youve made various nice points there. I did specific search terms around the matter and found mainly individuals will believe your site 801242

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :